L'Art est comme un arc en ciel, c'est un fragment coloré du temps qui passe, entre ombre et lumière, entre visible et invisible.

Le trio PAR'AZart  /  Maud WERY - Constant JOSSE - Victoria NILS
Le trio PAR'AZart / Maud WERY - Constant JOSSE - Victoria NILS

 

PAR'AZart est né de l'association de deux peintres et d'un photographe, tous les trois issus des banlieues nord de PARIS (Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Drancy).

 

Trois artistes et trois façons de voir et d'appréhender le monde...

 

Ces trois là, n'étaient pas vraiment destinés à se rencontrer tant ils s'étaient voués depuis des années chacun à leur passion en solitaire. A chacun son histoire, à chacun sa technique... jusqu'au jour, où ils se regardent lors d'une exposition, et c'est comme une évidence...il y a urgence à raconter, à peindre, à photographier et à faire voir tout ce qui disparait, qui reste caché ou qui n'existe pas encore.  Dès lors, les idées et les projets fusent. Sûr que ces trois là sont fait pour s'entendre.

Alors, est-ce le hasard ou la fatalité qui sont à l'origine de cette belle rencontre ?

Le fait est que le résultat est là et il est bluffant et impressionnant !

 

Leur première exposition en commun "Vous avez dit Aulnay ? Est-ce que tu connais ?" qui a lieu à L'Office de Tourisme d'Aulnay-sous-Bois du 17 mai au 30 juin 2016, remporte un vif succès et les meilleures critiques.

C'est une exposition "carte blanche" sur la ville d'Aulnay-sous-Bois, pour laquelle les trois compères se lâchent, utilisent leurs techniques de A à Z et peuvent exprimer au travers d'une démarche artistique leur façon de voir leurs banlieues, sans préjugé ni stigmatisation.

Dans une époque en pleine mutation, où la grande capitale absorbe et déroule ses tentacules vers les banlieues pour construire le Grand Paris, trois artistes témoignent et nous livrent au travers de leurs  regards d'artiste, des essais qui figent le temps qui passe et qui bravent tous les clichés identitaires relatifs à leur environnement.

 

Oui, les villes de banlieue sont bien vivantes et elle ont beaucoup d'histoires à raconter...

Et qui mieux que des artistes issus de ces banlieues peuvent raconter ces histoires ?

 

Il y a de la recherche et de la réflexion dans leurs créations, de la philosophie et de la poésie dans leurs tableaux, de la couleur, du noir et blanc, de l'humour et de la dérision.

 

Leur travail est un juste dosage de "savoir faire", entre le monde des anciens et notre époque actuelle.

En effet, Constant, Maud et Victoria qui s'intéressent à l'histoire de l'art depuis toujours, utilisent les techniques des anciens et "contemporisent" leur travail en mélangeant avec justesse et équilibre, diverses techniques ; les montages photos peintures permettent une grande liberté d'expression, l'acrylique se décline entre peintures à l'huile et aquarelles, les pastels s'éclatent et poétisent le décor, le collage découpage permet une nouvelle extension artistique et démultiplient les possibilités, le fusain et l'encre de chine soulignent les contours, les graffs s'invitent dans une danse joyeuse, l'informatique ouvre d'autres dimensions... tout un mélange d'harmonies savamment dosé et solidement ancré dans notre époque, qui nous transporte dans un monde d'émotions et de pur bonheur.

 

Alors, souhaitons bonne chance et longue route à cette nouvelle association très dynamique qui nous a déjà agréablement surpris, et gageons que, comme ils ne sont jamais à court d'idées ils réalisent encore  beaucoup d'autres  projets  en commun.

 

PAR'AZart n'a pas fini de nous étonner, et nous entendrons encore certainement bientôt parler d'eux.